Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par le menu...

 

Accueil du blog

Il y a actuellement
2221
comptes-rendus de parties,
  personne(s) sur ce blog et


visiteurs uniques / jour depuis janvier 2002

---------------------------
Reportage
spiel-essen-logo.gif

---------------------------

  Mes créations ludiques

---------------------------

La Ludothèque par lettres :
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

La Ludothèque par notes :
20 - 19 - 18 - 17 - 16

La Ludothèque par sélections :
Top gros jeux
Top jeux intermédiaires
Top petits jeux
Top jeux abstraits
Top 2002 - Top 2003
Top 2004 - Top 2005
Top 2006 - Top 2007

Top 2008 - Top 2009
Top 2010 - Top 2011
Top 2012
Jeux primés en Allemagne
A-L - M-Z

 

Parties classées selon les participants
Le coin des garçons :
A...M -
N...S - T...Z
Le coin des filles :
A...Z


Jeux parents-enfants

Une sélection de jeux, conçus pour les enfants, mais où les parents prendront vraiment du plaisir à partager avec leurs bouts de choux (3-8 ans)

Autour du jeu :
Bibliographie
Partenaires
Recherches
Reportages
Twixt en ligne
Jeux traditionnels bretons

Vos centres d'intérêts

 

Réagir à un article ?

Réagir à un article ?

---------------------------

 

en test : http://lgimet.eklablog.com/

Recherche

Dernières parties

 

 

 

 

 

 

 

Celles de Juillet... http://cf.geekdo-images.com/images/pic201979_t.jpg 
 http://cf.geekdo-images.com/images/pic201979_t.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic1354704_t.jpg
http://cf.geekdo-images.com/images/pic1054375_t.jpg
http://cf.geekdo-images.com/images/pic947044_t.jpg
 http://cf.geekdo-images.com/images/pic353544_t.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic193766_t.jpg
 http://jeuxsoc.fr/h/hanab_01.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic353544_t.jpg
  http://cf.geekdo-images.com/images/pic261890_t.jpg  http://cf.geekdo-images.com/images/pic1542342_t.jpg
http://jeuxsoc.fr/h/hanab_01.jpg   http://jeuxsoc.fr/h/hanab_01.jpg
 http://cf.geekdo-images.com/images/pic1176894_t.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic199316_t.jpg
http://cf.geekdo-images.com/images/pic665651_t.jpg  http://jeuxsoc.fr/a/augus_01.jpg
 http://jeuxsoc.fr/a/augus_01.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic1115193_t.jpg
 http://cf.geekdo-images.com/images/pic1384601_t.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic1102456_t.jpg
 http://cf.geekdo-images.com/images/pic64435_t.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic768024_t.jpg 
9 novembre 2012 5 09 /11 /novembre /2012 12:00

Evidemment, en cette période post-Essen, les jeux qui sortent sur notre table sont tous des nouveautés proposées sur le salon. Parmi elles, Noblemen, sorti chez Pegasus Spiele, l'éditeur qui croît à une vitesse de folie (une trentaine de nouveaux jeux sur cette édition 2012 !), et je dois bien dire que si je m'étais arrêté au look plus qu'hideux de la boîte, je n'aurais jamais été plus loin... et c'eut été bien dommage ! Sur le salon, heureusement, le matériel proposé donnait envie, avec une profusion de pièces en bois, et le depunchage des éléments à l'auberge le soir m'a confirmé qu'on en avait clairement rempli la boîte au max !!! Un peu comme avec les artichauts : une fois qu'on les a mangés il y en a plus dans l'assiette qu'avant ;-) Et au niveau mécanismes me direz-vous ? Sachez déjà que le jeu a remporté le concours de création ludique Hippodice en 2009. Gage de qualité donc. Ensuite, et bien, je vous invite à lire le compte-rendu qui suit. Vous devriez constater que nous avons vraiment apprécié ce jeu "à l'ancienne"...

 

NOBLEMEN : 

 

  Avec ses couleurs criardes (ce violet, ce vert, ce bleu ciel !) et son illustration réaliste mais pas vraiment attirante, je peux vous dire que je partais avec un de ces à-priori négatif... Heureusement que la lecture des règles m'a séduit au point que je veuille le découvrir au plus vite ! Alors, hop, c'est pour ce soir, avec Julie (rouge), Maitena (noir) et Tristan (jaune fluo), sachant que je joue les pièces marron...   
 


  Le plateau central sert de zone de pointage général : piste de score (pierres tout autour) et piste de prestige (piste de buissons juste à côté), piste des décades (bleu au centre) et des tours de décade (vert juste à côté), sans compter les étalages de structures constructibles (4 châteaux gris, 4 chapelles violettes, 3 palais blancs et 4 kiosques gris) et la pile de tuiles de soudoiement...



  Chacun dispose d'un paravent pour cacher ses biens (tuiles de terrain, argent, tuile de taxation, tuile d'investissement, et carte de scandale). Ici, on voit que j'ai conservé une carte me permettant d'augmenter mon prestige de 3 unités. Quand ? Et bien, tout simplement, lors d'un bal masqué lorsqu'il s'agira de distribuer les titres de noblesses de chaque noble que nous représentons. Super bien vu dans le thème ;-) A noter que le titre actuel de noblesse est enclipsé en haut du paravent (je suis baron, du côté visible par les autres joueurs) et que le verso résume toutes les informations utiles pour jouer...  


  Le premier tour de table a eu lieu et le moins que l'on puisse dire c'est que le jeu est hyper fluide : une action à son tour, hop, au suivant ! Devant moi, figure la reine (superbe pièce de bois !), laquelle me rapporte 1PV et fait avancer le marqueur de tours dans une décade (le vert) d'une unité lorsqu'un joueur termine son tour avec la reine devant lui. Donc, oui, chaque décade ne comptera pas forcément le même nombre de tours... Pour le moment, nous avons tous construits 3 tuiles de terrain, histoire de développer notre petit royaume, autour de notre château de départ. Avec mes 3 tuiles de bois posées, j'en repioche 3 dans le sac. Utile...   


  Tristan est le premier à opter pour l'achat de tuiles de soudoiement. Il en achète deux, pour un total de £4, et empoche 2PV (on oublie de lui marquer tout de suite, ce sera rétabli plus tard). Il pourra, par la suite, utiliser ces tuiles de 3 manières différentes : les revendre pour £1 chaque lors d'une taxation, piocher une tuile de terrain de plus par tuile lors d'un investissement ou gagner  un point de prestige par tuile lors d'un bal masqué. Bien gérer ces tuiles-là semble être un formidable atout, mais j'y serai très nul...   


  Maitena est la première à nous faire vivre un bal masqué : elle déplace le marqueur vert sur le premier des deux bals que comptera la décade actuelle. Chacun va d'abord retirer son totre de son paravent, puis calculer son prestige en commençant par Maitena (reine devant elle). On additionne ses fontaines + 2 x nombre de jardins non occupés par un homme de main adverse  (= 4 fontaines reliées) + 2 x nombre de jardins occupés chez les autres + 2 x nombre de palais + apports supplémentaires générant opportunisme et intimidation (tuiles de soudoiement, carte Blackmail et autres cartes de scandales jouées face cachée) ...     


  L'astuce, c'est que si on atteint la même case qu'un autre joueur, on se met derrière, d'où l'intérêt d'avoir des apports supplémentaires à ajouter si besoin. Au final, Tristan devient comte et empoche 3PV, Maitena et Julie vicomtesses, avec un gain de 1PV chacune, alors que je reste baron (je me battrai plus tard pour des titres plus honorifiques)...   


  Hop, je construis un deuxième château, non adjacent au premier, avec dans l'idée de venir placer une chapelle entre les deux, sur une future tuile de pré (seul type de terrain constructible). Le positionnement des terrains et des structures est assez malin, car tout s'imbrique particulièrement bien et de manière logique... 


  La construction de mon château, contre un paiement de £4, m'a offert également un avantage : placer un homme de main sur une construction achevée adverse. Sans hésiter une seule seconde, je viens mettre l'un de mes deux hommes de main sur le jardin que Maitena vient de terminer. Du coup, pour le prochain bal masqué, cela me rapportera 2 points de prestige et Maitena ne les aura pas... Elle couine ;-)       


  Le deuxième bal masqué a eu lieu et Maitena a réussi malgré tout à terminer devant moi au prestige. Elle devient comtesse, moi vicomte, Tristan aussi et Julie redevient baronne. Ormis les PV empochés, l'autre avantage de se battre pour les titres de noblesse réside dans un rabais sur le prix à payer lors des constructions futures (à partir de comte ou comtesse...     


    La première décade sur les trois que comptera la partie se termine avec un ultime décompte sur les structures construites dans nos royaumes. Le calcul est simple : 3PV par château + 1PV par chapelle attenante, ainsi que 5PV par palais + 2PV par chapelle attenante. Pour le moment, Maitena est en tête, distançant Tristan et son père de 5 points et Julie de 7...     


  Pour débuter la seconde décade, nous piochons 3 cartes de scandale et en conservons une. J'opte pour une carte Whitehall (prise de la reine quand je la jouerai) alors que je pouvais encore récupérer un nouveau Blackmail, mais j'en avais déjà deux en main ! La première impression est que le jeu est hyper-rapide et nerveux, et qu'il faut vraiment se concentrer sur ce que l'on veut faire, sans attendre...     


  Maitena termine une ferme (4 champs connectés), ce qui va lui rapporter plein de £. A mon avis, elle a comme un objectif de kiosque en tête, la bougresse, avec tout le pognon qu'elle amasse et la troisième zone diffférente terminée dans son royaume...     


  Le bal masqué qui survient va me permettre de me faire remarquer, d'autant plus qu'avec l'utilisation de l'une de mes deux cartes Blackmail je termine à 14 points de prestige...   


  Oh, le magnifique duc que je suis devenu !!! C'est le titre de noblesse le plus élevé du jeu, qu'on obtient avec 14 points de prestige minimum (un seul exemplaire, cependant, pour les 4 joueurs). J'empoche 7PV (très bien, ça !) et je paierai mes constructions futures £3 de moins...     


  Fin de la deuxième décade et je couine d'avoir voulu piocher des tuiles (action d'investissement) au lieu de transformer l'un de mes châteaux en palais. En effet, je vais perdre pas mal de PV que j'aurais eus sinon, sachant que j'ai aussi perdu 2 points de prestige par rapport à si je l'avais fait avant le précédent bal masqué...   


  En entame de la troisième et dernière décade, Maitena photographie derrière son paravent pour figer dans le temps le fait qu'elle manque cruellement de ressources pour la suite. Mais bon, elle a quand même coupé l'herbe sous le pied de Julie en construisant le premier kiosque du jeu pour 12PV...     


  Maitena caracole en tête avec une avance de 8 poinst sur son paternel, qui s'accroche, et envrion 20 points sur Tristan et Julie. Elle a l'air contente. Le jeu est vraiment réussi, ça devient une certitude, notamment car il est très ouverte et un peu méchant (le placement des hommes de main chez les adversaires est un régal, même si on couine légitimement quand un autre arrive chez soi)...     


  Nouveau bal masqué où je maintiens ma position de duc, en misant encore une carte Blackmail pour m'assurer d'être premier devant Maitena. En effet, je grapille encore 2PV sur elle, ce qui est mieux que rien...     


  Pendant ce temps, Julie installe une chapelle dans son royaume et gardera les 3 cartes de scandale, en défaussant une bien pratique carte Intrigue...     


  J'avais calculé mon coup depuis le début de la décade et je vous l'expose. J'ai pioché des tuiles dans le sac (seulement 4 à cause de l'homme de main rouge) puis posé deux tuiles de pré ainsi que la dernière tuile pour terminer mon jardin du bas et je m'apprête à construire deux structures dans le même tour...   


D'abord, je pose une chapelle, contre £1 (au lieu de £4 grâce à mon titre de duc), afin de bonifier mon palais, puis en défaussant une carte de scandale Inheritance je construis gratuitement un château, mais sans profiter de l'avantage lié à l'homme de main déplaçable. Ca, c'est fait et ça me plaît, surtout qu'avec la reine devant moi, c'est encore un petit point de victoire que je grignote à Maitena...  


La bataille fait rage lors de l'ultime bal masqué de la partie, mais je parviens à conserver in-extremis mon titre de duc (j'avais choisi de prendre deux tuiles de soudoiement, au cas où, juste avant, si j'avais eu besoin de monter plus haut que 14, Maitena calculant les siens avant moi)...    


  Je terminerai donc cette partie en tant que duc, alors que Maitena se satisfait pleinement de sa position de marquise...   


  Tristan immortalise le derrière de son paravent, où il a redressé ses deux cartes de scandale précieusement conservées jusque là : deux cartes de liaison qui lui rapporteront 6PV en fin de partie ...     


  Lors de son ultime tour, Julie profite du rafraîchissement de mémoire que j'organise alors : elle fait 10 donations à l'église, en défaussant pas moins de 10 tuiles de terrain (3 champs, 3 prés, 3 fontaines et 1 bois) pour gagner 10PV ! Dans la foulée, étonnamment, Maitena, puis moi-même, puis Tristan prenons simplement du bon temps (gain de 1PV chacun)...     


  La partie s'achève juste après le décompte final des bâtiments. Tristan ajoute à son score les 6PV liés à ses deux cartes de scandale, ce qui a plutôt tendance à me rassurer : je craignais que Maitena en ait plusieurs en stock et je n'ai que 4 points d'avance...     


  Derrière son paravent, Tristan a épuisé toutes ses ressources. A noter que le développement de son royaume n'est pas du tout optimal, avec cette bande de prés construite alternativement de châteaux et de chapelles. Il a compris qu'il aurait pu faire mieux et devrait s'en sortir de manière plus lucrative la prochaine fois...     


  Et bien, ça alors !!! C'est Julie qui avait stocké les deux dernières cartes de liaison, lesquelles lui rapportent aussi 6PV. Du coup, plus de mystère quant à l'issue de cette très belle partie...     


  Julie en avait encore sous la semelle, quand on regarde ce qu'elle possède encore derrière son paravent... Elle est passé un peu à côté d'un développement optimal, heureusement pour moi ;-)     


  Le royaume de Maitena...     


  Et ses quelques restes, dont cette petite pièce de £1 qui m'inquiétait en cas d'égalité au score (j'ai £0 derrière mon paravent)...     


  Mon royaume, pas complètement optimisé non plus, surtout parce que j'ai vu trop tard comment créer des structures en étoile (un palais avec 3 ou 4 chapelles autour). Sinon, j'ai quand même souffert pour revenir sur Maitena, en témoignent les 4 hommes de main adverses présents sur mes zones terminées...     


  Derrière mon paravent, on trouve 3 tuiles de terrain que je n'ai pas pu offrir à l'église (seules 3 de chaque sont acceptées) et 2 tuiles de soudoiement que j'avais achetées par sécurité et aussi pour les 2PV qu'elles m'ont rapportés... 


  Voici le plateau collectif en fin de partie, avec une Julie qui est superbement revenue au score, grâce à son kiosque de 10PV et ses 10 donations finales. Pour un peu, elle aurait pu créer la surprise... Sinon, sur le plan du sentiment ludique, je qualifierai ce jeu de jeu "à l'ancienne" car il ne comporte pas de décompte final avec *X mille manières de scoréer et il paraît inéluctable et un poil win-to-win, à la Age of Steam. Pour moi, mais certainement pas pour ceux qui traînent au score, ce sont clairement deux qualités majeures...

Bilan synthétique :

On a aimé
- La fluidité géniale du jeu, avec une seule action par tour,
- La belle présence du thème, servie par un matériel très agréable, à l'exception des illustrations et des couleurs,
- La fonctionnalité du matériel : résumé derrière les paravents, coûts sur le plateau, cartes intuitives, ...
- La tension permanente et le côté très nerveux du jeu, lequel oblige à ne pas se perdre dans ses objectifs,
- L'aspect jeu "à l'ancienne" qui ne pardonne pas : pas de décompte final et progression logique des scores tout au long de la partie,
- L'originalité de certains mécanismes : décade de durée variable liée à la place de la reine, tuiles de soudoiement avec effets en deux temps, hommes de main chez les autres,bal masqué et titres de noblesse, ...

 

On a moins aimé
- Le look criard et les illustrations qui se veulent réalistes, faisant perdre 1 point à ma note sur le jeu,
- Le ciblage d'un seul joueur avec les hommes de main peut poser des problèmes de kingmaking.

 

Variante pour limiter le ciblage
N'autoriser simultanément qu'un homme de main d'une même couleur par royaume (à tester).

 

Scores de la partie : 

  Décade 1 Décade 2 Décade 3 Cartes Total
Tristan (jaune)
12 18 23 6 59
Julie (rouge)
10 16 41 6 73
Maitena (noir)
17 31 31 0 79
Ludo le gars (marron)
12 28 43 0 83

 

Note du jeu (sur cette partie) : 17 / 20


Durée de la partie : 2 heures 15 minutes

 

 

 

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 


Partager cet article

Repost 0
Published by Ludo le gars - dans En direct des parties
commenter cet article

commentaires

Li-An 09/11/2012 14:29


Bon, je sais bien que les goûts et les couleurs... Mais franchement, je trouve les illustrations très bien par rapport à d'autres boîtes vantées ici pour leur design...