Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Par le menu...

 

Accueil du blog

Il y a actuellement
2221
comptes-rendus de parties,
  personne(s) sur ce blog et


visiteurs uniques / jour depuis janvier 2002

---------------------------
Reportage
spiel-essen-logo.gif

---------------------------

  Mes créations ludiques

---------------------------

La Ludothèque par lettres :
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

La Ludothèque par notes :
20 - 19 - 18 - 17 - 16

La Ludothèque par sélections :
Top gros jeux
Top jeux intermédiaires
Top petits jeux
Top jeux abstraits
Top 2002 - Top 2003
Top 2004 - Top 2005
Top 2006 - Top 2007

Top 2008 - Top 2009
Top 2010 - Top 2011
Top 2012
Jeux primés en Allemagne
A-L - M-Z

 

Parties classées selon les participants
Le coin des garçons :
A...M -
N...S - T...Z
Le coin des filles :
A...Z


Jeux parents-enfants

Une sélection de jeux, conçus pour les enfants, mais où les parents prendront vraiment du plaisir à partager avec leurs bouts de choux (3-8 ans)

Autour du jeu :
Bibliographie
Partenaires
Recherches
Reportages
Twixt en ligne
Jeux traditionnels bretons

Vos centres d'intérêts

 

Réagir à un article ?

Réagir à un article ?

---------------------------

 

en test : http://lgimet.eklablog.com/

Recherche

Dernières parties

 

 

 

 

 

 

 

Celles de Juillet... http://cf.geekdo-images.com/images/pic201979_t.jpg 
 http://cf.geekdo-images.com/images/pic201979_t.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic1354704_t.jpg
http://cf.geekdo-images.com/images/pic1054375_t.jpg
http://cf.geekdo-images.com/images/pic947044_t.jpg
 http://cf.geekdo-images.com/images/pic353544_t.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic193766_t.jpg
 http://jeuxsoc.fr/h/hanab_01.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic353544_t.jpg
  http://cf.geekdo-images.com/images/pic261890_t.jpg  http://cf.geekdo-images.com/images/pic1542342_t.jpg
http://jeuxsoc.fr/h/hanab_01.jpg   http://jeuxsoc.fr/h/hanab_01.jpg
 http://cf.geekdo-images.com/images/pic1176894_t.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic199316_t.jpg
http://cf.geekdo-images.com/images/pic665651_t.jpg  http://jeuxsoc.fr/a/augus_01.jpg
 http://jeuxsoc.fr/a/augus_01.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic1115193_t.jpg
 http://cf.geekdo-images.com/images/pic1384601_t.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic1102456_t.jpg
 http://cf.geekdo-images.com/images/pic64435_t.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic768024_t.jpg 
23 janvier 2011 7 23 /01 /janvier /2011 22:25

Après un mois de disette de ludophiles à St Just, pour diverses raisons, nous voici de retour pour une bien sympathique après-midi / soirée jeux. Pas moins de trois nouveautés au programme : Ranking, sorti chez Hans Im Glück pour Essen 2010, L'aventure c'est dur, sorti chez Le Joueur et Loch Ness, sorti également chez Hans Im Glück. Ensuite, en soirée, nous ferons deux parties de Manhattan, un vrai classique, Spiel des Jahres en 1994 rappelons-le... 

 

RANKING :

 

 

Ranking est, disons-le sans plus attendre, un Dixit-like, essaynt de surfer sur la vague du succès de son aîné suite à son prix du Spiel des Jahres en 2010. Le jeu s'en inspire très clairement puisque l'idée est d'associer à une question identique pour tous les joueurs un objet qui semble le mieux convenir en guise de réponse. Ensuite, il faudra tenter d'identifier qui a choisi quoi...
 


La première question de notre partie de découverte : Quel est le meilleur cadeau pour une grand-mère ? est assez sympathique à traiter, surtout quand vous avez à votre disposition des tuiles représentant une mini-jupe ou une piscine ! Lorsque chaque joueur a choisi sa tuile, parmi son stock de 6, les tuiles sont mélangées avec l'ajout de tuiles de la pioche pour que le nombre total soit de 7. L'ensemble est alors étalé face visible en face de l'étage 3 de la tour...



A son tour, chaque joueur doit choisir deux tuiles présentes au même étage et en faire monter une d'un étage et descendre l'autre. Tout l'art est de ne pas se faire repérer en essayant de faire monter sa propre tuile... En effet, les couronnes visibles ci-dessus sont posées par les adversaires quand ils pensent vous avoir identifiés...

La manche s'achève lorsque une tuile est présente à l'étage 0 et une autre à l'étage 6. Chacun indique alors quelle était sa tuile et il marque autant de points que l'étage minorés du nombre de couronnes à sa couleur présentes dessus. Ici, on voit que Maitena (bleu) et Béatrice (rouge) s'en sont le mieux sorties... J'ai l'air malin avec mon camping car :-) 


Deuxième manche en préparation avec Maitena qui vient de piocher la deuxième question...

De quoi parle-t-on à la télévision le plus souvent ? Question fondamentale voire existentielle s'il en est...


Béatrice déplace deux tuiles du même étage...


Bilan des course en fin de deuxième manche, alors que ma mni-jupe n'a pas été vraiment jugée aussi présente que ça à la télévision... 


Bilan de la progression de chacun, avec encore des scores impressionnants pour Maitena qui ajoute 4 à son total précédent et Béatrice pas moins de 6 !


Troisième question du jour : Qu'est-ce que les adolescents trouvent le plus grossier ? Difficile de faire un choix avec les tuiles en ma possession : je me rabats donc sur l'argent sortant de manière exhubérante d'un portefeuille. En même temps, après les deux manches passées, il semble que la pertinence de la réponse soit totalement inutile au jeu : seul compte le fait de ne pas se faire démasquer. Mais comme certains placent leurs couronnes au hasard, on a l'impression, de plus en plus, de jouer à du grand n'importe quoi... 


Fin de la troisième manche et lorsque seront révélées les tuiles de chacun, la partie s'achèvera, l'un des joueurs étant redescendu tout en bas de la tour. Franchement, ce n'est pas plus mal, tant je suis frustré de l'impression ultra incontrôlable du jeu : comme personne n'a intérêt à déplacer sa propre tuile, on ne peut pas vraiment l'identifier, donc les couronnes sont placées au hasard et, pire que tout, chacun est amené à déplacer les tuiles des autres vers le haut ou vers le bas, les faisant gagner ou perdre sans le vouloir ! Du grand n'importe quoi je vous disais...


Petite vue finale, avec les tuiles disposées en face des étages atteints. Je couine de voir ma tuile de portefeuille à l'étage 3, sans qu'elle n'ait bénéficié de la moindre progression. Le pire c'est que celle de Béatrice, le rouge à lèvre, à été monté jusqu'en haut par ls autres, elle-même n'ayant eu qu'à la faire passer du 5 au 6 alors que l'étage 0 était déjà atteint par une tuile ! Je n'ai vu que très peu d'aspects tactiques dans le jeu, tout au plus lorsque 3 tuiles (dont la vôtre) sont au même étage, vous avez intérêt à faire monter et descendre les deux autres pour que la vôtre ne puisse pas être déplacée au prochain coup. Ca fait léger... 

Bilan synthétique :

On a aimé
- Les quelques échanges pour justifier ses choix de montée / descente, même si cela n'est que du rôleplay,
- Les aspects tactiques, certes trop rares : ne pas toucher à sa tuile sur une ligne de 3, placer une couronne adverse sur sa propre tuile pour se disculper, ...

  

On a moins aimé
- L'impression que le jeu est fondamentalement incontrôlable : déplacement des tuiles, placement des couronnes, ...
- Le côté plagiat de Dixit qui me gonfle !
- L'absence de justification valorisée des tuiles : on opte pour une roue pour un cadeau de grand-mère sans que cela ne pose aucun problème ! C'est super dommage...
- Le look des illustrations, sans aucune poésie, qui fait très clipart
 ,
- Les tuiles tout en allemand, heureusement francisables grâce aux sympathiques traducteurs : (merci François !)
- La durée interminable des manches lors des montées / descentes,
- La non-envie d'y rejouer en ce qui me concerne (ce n'est pas le cas de Maitena qui a dit avoir beaucoup aimé !).

 

Contributions
- Les tuiles traduites par Benoît Christen et mises en page par François Haffner (cliquez ici)
- Mon résumé des règles en français (cliquez ici)


Scores de la partie :

 

Maitena (bleu) : 11
Béatrice (rouge) : 15
Pierre (violet) : 0
Tristan (jaune) : 5
Ludo le gars (vert) : 3

 

Note du jeu (sur cette partie) :    :-(



Durée de cette partie : 45 minutes

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


 

L'AVENTURE C'EST DUR ! :

 

 

Ce jeu au look plus qu'enfantin (boîte) et médiéval fantastique (thème+cartes) s'apparente à une sorte de mille bornes revisité. Le truc sympa, dès la lecture de la règle, c'est qu'on aura à tuer conjointement un dragon lorsque nous l'aurons rejoint après avoir parcouru 100 km. Le truc vraiment sympa, c'est que seul le joueur qui assénera le coup fatal sera le vainqueur...
 


On est dans un jeu d'attaque-défense, dans lequel on étale devant soi les kilomètres parcourus (de 5 à 20) et sur lesquels les autres joueurs vont venir déposer de sympathiques monstres, comme des gobelins, des orcs ou même des ogres. Il faudra donc les tuer, en dépensant des cartes Attaque, celles-là mêmes qui seront essentielles à la fin pour terrasser le dragon...



Petit exemple de progression en ce qui me concerne : j'ai posé deux cartes de terrain, la première de 20 km, la seconde de 15 km, cette dernière étant en Forêt. C'est là qu'intervient la notion d'environnement, puisque les grosses bébêtes se rencontrent en fonction du terrain où vous vous trouvez...

Maitena m'envoie un magnifique Orc que je massacre en moins de deux, grâce à une carte Attaque de même valeur que ses points de vie. Cool...


D'autres cartes action font couiner les petits copains, comme celle que je viens de jouer contre Maitena : je vais piocher deux cartes de sa main, amenant mon total à 10 contre 6 à elle. Ca va me laisser du choix...

Bon, ben, je vois qu'on m'en veut : on m'agresse avec un ogre, le monstre le plus puissant du jeu (ormis le dragon), heureusement que je suis bien armé, avec un coup mortel asséné immédiatement...


La partie n'est pas désagréable mais je ne suis que peu friand des jeux de ce genre : Tristan, lui, me dit beaucoup aimer, il faut dire que le thème lui plaît bien...


Je suis le premier à atteindre la tannière du monstre, aussi je suis à l'abri d'autres mauvaises rencontres (exceptées les inévitables cartes action directes). Comme le dragon totalise 40 PV, tout l'art est de le blesser progressivement et de ne pas laisser à une autre le loisir de lui porter le dernier coup... 


Finalement c'est Tristan qui porte le premier coup au dragon,  mes petits copains m'ayant forcé à passer un tour ! Le monstre s'affaiblit progressivement et je ne suis pas mécontent d'avoir en main la seule et unique carte Excalibur de valeur 15...


Et là, c'est le drame : Maitena joue une carte pour piocher dans ma main, constituée de 14 cartes. Elle réussit le tour de force (de chance ?) de me chaparder Excalibur !!! Du coup, je ne pourrai pas lui porter le coup fatal, elle s'en chargera dès que le dragon se rapprochera des 0 PV... 


Elle est contente la bougresse...


Elle a même poussé le zèle jusqu'à exploser la bête...

Bilan synthétique :

On a aimé
- L'idée sympa de combattre conjointement le dragon mais de ne faire gagner que le porteur du coup fatal,
- Les monstres associés aux terrains sur lesquels ils sont jouables,
- La durée bien raisonnable de la partie.

 

On a moins aimé
- Les cartes collant les unes aux autres, la boîte peu pratique, les illustrations peu agréables : le matériel nous a déçus,
- Le principe même du jeu, à la Mille Bornes, qui sans être mauvais, n'est pas le plus emballant du monde...

 


Scores de la partie :

 

Tristan : blesseur de dragon
Béatrice : blesseuse (?) de dragon

Maitena : tueuse de dragon
Ludo le gars : blesseur de dragon

 

Note du jeu (sur cette partie) : 10 / 20



Durée de cette partie : 30 minutes

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

LOCH NESS :

 

 

Le monstre du Loch Ness. Qui peut se vanter d'avoir photographié la bête ? En tout cas, nous, habitants de Saint Just d'Avray, sommes résolumment motivés pour embarquer pour l'Ecosse avec nos 3 meilleurs appareils photos...
 


Le plateau représente le Loch Ness, avec des pontons sur les berges, pour photographier Nessie (nos appareils photos sont symbolisés par les jetons colorés), et des cases d'eau, sur lesquelles progressera l'animal. Les 6 cases du bas sont des lieux dans lesquels on se rendra pour acquérir un petit pouvoir...



3 joueurs parmi les 4 attablés ont joué face cachée une carte de leur main (valeur de 1 à 5). Ensuite, chacun a placé ses appareils photos en espérant que le monstre arrêtera son déplacement à proximité. Ce déplacement, lui, est le résultat de la somme des 3 cartes (ici 13, donc aucun photographe n'avait prévue une telle progression : personne sur les pontons de la berge la plus proche)...

Laura déplace un de ses photographes vers une case libre. ...


Nos positions sur les 6 lieux existants : je me suis mis à l'église pour observer une des 3 cartes (j'ai donc 2 informations sur 3), Chantal s'est mise sur le Pub et pourra donc placer un photographe de valeur 5 supplémentaire, Lucas a opté pour la distillerie ce qui lui a permis de prendre le tas de cartes neutres (valeur 0-7) au lieu des siennes et Laura a été jouer de la cornemuse ce qui lui permettra de faire avancer Nessie d'une case de plus (si cela lui permet de faire une photo)...

Yes ! Nessie avance de 5 cases + 1 forcée par Laura (c'est pourquoi j'avais essayé de mettre mes photographes à côté des siens !). La bête s'est arrêtée devant une berge comprenant 2 pontons. Chaque photographe fait marquer ses points aux joueurs concernés : 3 pour violet et bleu, 7 pour vert. Ensuite, comme il y a deux pontons, chaque photographe présent sur celui immédiatement à côté de Nessie peut prendre 2 photos (cartes à choisir, représentant des morceaux de Nessie en 3 parties). Laura et moi en prenons donc deux chacun...


Vue générale alors que j'ai pris une petite avance au score, sachant que la partie s'achèvera lorsque le petit Nessie (totalisant l'ensemble des déplacements du gros pion Nessie) aura atteint la case 65...


Le petit Nessie a atteint la case 49 et il ne reste guère plus de 2 ou 3 tours de jeu. Je suis assez satisfait des positions de mes photographes puisque je réussis souvent à m'emparer de cartes de photos. Je suis moins satisfait, en revanche, des cartes que je récupère : deux têtes et deux queues, mais où sont les corps ? 


Le jeu plaît bien à Lucas et à sa soeur, il faut dire qu'il est fun, pas prise de tête et qu'il oblige juste à tenter d'anticiper où arrivera le monstre, en usant au mieux des pouvoirs des lieux sur lesquels on se rend...


Dernière ligne droite pour le petit Nessie, alors que je récupère enfin une carte corps de Nessie grâce à la photo réalisée ci-dessus... 


Vue générale avant le dernier tour : le petit Nessie est à 2 cases du but !


Fin de partie avec un petit Nessie qui termine en trombe et aucune photo réussie ce tour-ci (mais des points pour les photographes quand même)... 


Mes photos de la bête que je ne suis pas peu fier de pouvoir vous présenter, espérant qu'ainsi vous serez convaincu de l'existence d'un tel animal dans les eaux sombres du Loch Ness...


Bilan synthétique :

On a aimé
- Le thème du jeu, super sympa, avec cette idée de photographier le monstre du Loch Ness : à quand la version Yeti ?  :-)
- L'estimation à faire quant à la position finale du monstre, à base d'infiormations partielles,
- Le bluff que l'on peut mettre en oeuvre pour faire croire que l'on a joué une carte faible (on avance beaucoup un photographe) ou l'inverse,
- L'importance des lieux et le moment où se placer dans l'un ou l'autre : choix intéressants.

 

On a moins aimé
- La difficulté pour les plus jeunes de choisir vraiment le lieu le plus pertinent,
- La non-maîtrise de grand chose, quand même, bien que cela ne m'ait pas fondamentalement gêné ce soir (le jeu me fait penser à Aquädukt dans l'esprit).

 

Contribution
- Mon résumé des règles en français (cliquez ici)


Scores de la partie :

 

Chantal (jaune) : 38 (32 sur la piste + 6 de photos)
Lucas (bleu) : 42 (31+11)
Laura (violet) : 56 (41+15)
Ludo le gars (vert) : 67 (52+15)

 

Note du jeu (sur cette partie) : 13 / 20



Durée de cette partie : 45 minutes

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


MANHATTAN X 2 :

 

 

Manhattan, Spiel des Jahres en 1994, est un jeu idéal pour passer un bon moment, sans se prendre la tête, mais en découvrant quand même un jeu à l'allemande vraiment méchant...
 


Premier tour de placement, dans un maximum de 3 villes (variante incontournable). François joue les pièces oranges, Fabrice les bleu foncé, Béatrice les noires et moi-même les turquoises...



La première manche bat son plein et le jeu séduit les joueurs attablés de par son abordabilité et ses coups vicieux (peu essayés pour le moment, mais ça va vite venir)...

Fin de la première manche sur quatre et les scores se tiennent. La tour la plus haute récompense Françoise...


Fin de deuxième manche et les scores s'étirent. Fabrice monopolisera les 3 points de la tour la plus haute jusqu'en fin de partie...

L'ambiance monte d'un cran, avec l'impression que les autres se mettent toujours plus sur vous que vous ne vous mettez sur eux...


Fin de troisième manche et la lutte est sévère entre Fabrice et Béatrice (1 point d'écart), sachant que je suis à 5 points et Françoise à 17 de Béatrice...


La quatrième manche consacre Fabrice, tandis que je fais couiner Béatrice en la recouvrant dans un quartier, lui en faisant perdre la majorité au tout dernier moment... 


Deuxième partie dans la foulée. Forcément... Et ça saigne dès l'entame !


Le jeu est bien tendu et chacun essaie de ne rien céder... 


Fin de première manche et Fabrice squatte déjà les 3 points de la plus haute tour. Il faudra que ça change...


Fin de deuxième manche, lors de laquelle je m'empare de ces fameux 3 points, ce qui a tendance à faire grincer Fabrice des dents... 


Fin de la troisième manche, où je possède toujours la tour la plus haute, et où on constatera que Béatrice s'effondre complètement au niveau score...


Fin de la quatrième manche, où Fabrice et moi terminons à égalité parfaite. Une belle partie... 

Bilan synthétique :

On a aimé
- Le côté agressif du jeu, trop rare souvent dans les productions allemandes,
- La simplicité extrême de la règle,
- L'envie de refaire une partie sitôt la première terminée,
- La variante de restriction du nombre de villes ouvertes lors des manches : 3 à la première, 4 à la deuxième, 5 à la troisième et 6 à la quatrième.

 

On a moins aimé
- Les scores paradoxalement hyper serrés entre les deux premiers lors de ces deux parties et hyper distendus avec le dernier,
- Le côté parfois frustrant de se faire recouvrir dans des villes où l'on n'est pas impliqué dans les majorités.

 


Scores de la première partie :

 

  Manche 1 Manche 2 Manche 3 Manche 4 Total
Françoise (orange) 5 4 5 10 24
Fabrice (bleu foncé)
6 13 11 13 43
Béatrice (noir)
6 12 13 10 41
Ludo le gars (turquoise) 6 8 12 13 39

Scores de la deuxième partie :

 

  Manche 1 Manche 2 Manche 3 Manche 4 Total
Françoise (orange) 7 7 10 12 36
Fabrice (bleu foncé)
5 10 13 11 39
Béatrice (noir)
2 3 9 16 30
Ludo le gars (turquoise) 6 12 11 10 39

 

Note du jeu (sur ces deux parties) : 15 / 20



Durée de cette partie : 1 heure par partie

 

 

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Partager cet article

Repost0

commentaires

oscardejarjayes 26/01/2011 07:30



Bonjour Ludo,
et merci pour ces CR toujours aussi pertinents.
Grâce à toi, 3 jeux qui étaient dans mon viseur s'en retrouvent exclus.
Mon portefeuille ainsi que mes étagères se joignent à moi pour réitérer mes remerciements!
Amitiés
Oscar