Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Par le menu...

 

Accueil du blog

Il y a actuellement
2221
comptes-rendus de parties,
  personne(s) sur ce blog et


visiteurs uniques / jour depuis janvier 2002

---------------------------
Reportage
spiel-essen-logo.gif

---------------------------

  Mes créations ludiques

---------------------------

La Ludothèque par lettres :
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

La Ludothèque par notes :
20 - 19 - 18 - 17 - 16

La Ludothèque par sélections :
Top gros jeux
Top jeux intermédiaires
Top petits jeux
Top jeux abstraits
Top 2002 - Top 2003
Top 2004 - Top 2005
Top 2006 - Top 2007

Top 2008 - Top 2009
Top 2010 - Top 2011
Top 2012
Jeux primés en Allemagne
A-L - M-Z

 

Parties classées selon les participants
Le coin des garçons :
A...M -
N...S - T...Z
Le coin des filles :
A...Z


Jeux parents-enfants

Une sélection de jeux, conçus pour les enfants, mais où les parents prendront vraiment du plaisir à partager avec leurs bouts de choux (3-8 ans)

Autour du jeu :
Bibliographie
Partenaires
Recherches
Reportages
Twixt en ligne
Jeux traditionnels bretons

Vos centres d'intérêts

 

Réagir à un article ?

Réagir à un article ?

---------------------------

 

en test : http://lgimet.eklablog.com/

Recherche

Dernières parties

 

 

 

 

 

 

 

Celles de Juillet... http://cf.geekdo-images.com/images/pic201979_t.jpg 
 http://cf.geekdo-images.com/images/pic201979_t.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic1354704_t.jpg
http://cf.geekdo-images.com/images/pic1054375_t.jpg
http://cf.geekdo-images.com/images/pic947044_t.jpg
 http://cf.geekdo-images.com/images/pic353544_t.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic193766_t.jpg
 http://jeuxsoc.fr/h/hanab_01.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic353544_t.jpg
  http://cf.geekdo-images.com/images/pic261890_t.jpg  http://cf.geekdo-images.com/images/pic1542342_t.jpg
http://jeuxsoc.fr/h/hanab_01.jpg   http://jeuxsoc.fr/h/hanab_01.jpg
 http://cf.geekdo-images.com/images/pic1176894_t.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic199316_t.jpg
http://cf.geekdo-images.com/images/pic665651_t.jpg  http://jeuxsoc.fr/a/augus_01.jpg
 http://jeuxsoc.fr/a/augus_01.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic1115193_t.jpg
 http://cf.geekdo-images.com/images/pic1384601_t.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic1102456_t.jpg
 http://cf.geekdo-images.com/images/pic64435_t.jpg http://cf.geekdo-images.com/images/pic768024_t.jpg 
25 novembre 2007 7 25 /11 /novembre /2007 22:10

Jeu rarissime par excellence, Fugger Welser Medici est-il un jeu jouable ? Sa réputation, contreversée, laisse entendre qu'il y a les adeptes et ceux qui le trouvent trop long et répétitif pour ce qu'il propose. Après l'avoir pratiqué ce soir, dans sa variante la plus abordable du jeu du commerce où il faut terminer le plus riche, force est de reconnaître que mon groupe de joueurs et moi-même nous rangerions plutôt dans le deuxième groupe, en ajoutant même qu'on l'a trouvé extrêmement hasardeux et lent, lent, lent. En clair, et bien que cela me crève le coeur de le dire tant je misais sur ce jeu de Doris & Frank (à la lecture de la règle, franchement, cela promettait beaucoup !) il semble que ce F W M ne soit pas la perle ludique méconnue, la gemme espérée, le bijou caché... Sniffffff...

FUGGER WELSER MEDICI :

 
Une vue de la mise en place du jeu : chaque joueur a placé sa maison mère, le fils de la maison et un employé sur une ville de départ : Nurnberg pour blanc (Charles) et rouge (Sylvain), Augsburg pour jaune (Franck) et bleu (Vincent) et Florenz pour noir (Philippe) et vert (Ludo). Commencez également à repérer les quelques marqueurs colorés qui sont positionnés sur certaines villes du plateau...
 

Les 4 premières affaires prévues sur le calendrier : 2 offres A(une à Hamburg et une à Venedig) et 2 demandes N (une à Amsterdam et une à Antwerpen). A chaque affaire est affectée une couleur (vert, rouge, ...) reprises sur 3 marqueurs identiques, lesquels sont placés sur la carte d'affaire, sur la ville correspondante sur le plateau et sur le mois du calendrier où l'affaire aura lieu...


Après quelques tour, le marqueur de premier joueur, au premier plan, me revient. Sur le plateau, la bataille est âpre pour rallier les villes revêtues d'un marqueur d'affaire au plus vite, en faisant un max d'économies et en prenant des risques calculés. Le matériel est agréable à manipuler mais on commencéjà à se sentir un tantinet allergiques aux dés...

Après plusieurs tours passés à jeter dés sur dés et en étant victimes d'accident à répétition, nous sommes obligés de reconnaître que seul Franck a réussi à atteindre la première affaire du jeu : à Anvers, il pourra donc vendre au prix le plus élevé ses 2 rouleaux de tissus (1020 florins chacun) et sa barre de métal (1880 florins)...

Les discussions autour des dés commencent à se généraliser surtout lorsque ceux-ci ont pour effet de réduire quasiment à néant toute tentative de rallier dans les temps une destination intéressante. C'est un comble que la vraie difficulté soit d'être présent sur les villes et non pas d'estimer le juste prix d'achat ou de vente !

Une vue du calendrier alors que nous somme en décembre et que deux affaires de type A (offres) sont à vivre en janvier/février et que bien peu d'entre nous auront réussi à atteindre les deux. A noter que décembre est aussi mois de paiement et qu'à ce titre chacun peut embaucher un nouvel employé, ou virer le sien, puis régler son salaire annuel et les impôts locaux.

Nous serons donc 4 en course pour acheter des produits à Venedig et l'intérêt du jeu se dévoile enfin : à combien acheter les 7 rouleaux de tissus proposés (500 florins minimum chacun) et les  4 sacs d'épices (900 florins minimum chacun) ? La file indienne des pions indique l'ordre d'arrivée sur la ville et, en cas d'égalité de proposition d'achat notée secrètement, donne la préférence au joueur arrivé antérieurement...

Au premier plan, on aperçoit ma carte individuelle de stockage sur laquelle se trouvent encore mon sac d'épices initial (case de maison mère) et mes 2 rouleaux de tissus (case de mon employé à chapeau pointu). Pas de nouveaux produit non plus. En d'autres termes, après la réalisation de 4 affaires, je n'ai toujours pas réussi à vendre et acheter le moindre produit. Poussif, non...

Tous les joueurs concernés par une affaire se doivent de noter secrètement le nombre de produits qu'ils veulent acheter ou vendre et le montant correspondant. Un bon moment d'estimation du juste prix... pour ceux qui sont présents !

Les très nombreuses cases du tableau de la feuille d'affaire individuelle servent à conserver une trace des affaires antérieures, ce qui peut être intéressant pour se souvenir du prix payé à un instant t pour un type de produit...

Messe ! Messe ! Mais non on n'est pas à Essen : Messe veut dire que c'est la grande foire annuelle (en mai) lors de laquelle de très nombreux produits seront vendus et achetés à Venedig (quelle concentration au sud !).

Comme on pouvait s'y attendre, la concurrence s'annonce sévère lors des phases de ventes / achats ! Seul Sylvain est absent du débat. Pour info, sachez que je n'ai réussi à me procurer qu'un seul sac d'épices pour un montant de 1020 florins (le minimum était de 860)...

Pour mieux se rendre compte de la sévère compétition qui a régné à Venedig lors de la Messe, consultez un peu la liste des produits recherchés (5 rouleaux de tissus, 4 barres de métal et 3 sacs d'épices) et des produits disponibles (5 rouleaux de tissus, 2 barres de métal et 4 sacs d'épices)...

Et une fois de plus, Sylvain s'apprête à lancer les 2 dés, sous le regard de Charles, entre dépit et frustration de ne pas jouer à un vrai jeu de bourse. En effet, on passe 90% de son temps à lancer des dés pour tenter d'avancer alors que les meilleurs moments sont bien ceux où on achète et vend...

Une vue générale qui révèle que, malgré le nombre maximal de joueurs attablés (6), il y a trop peu de zones où se concentrent les représentants (exceptée la Messe mais là c'est normal car la ville de Venedig a été le théâtre de plusieurs affaires et les villes alentours sont assez bien lôties également). Je n'imagine même pas comment le jeu doit être fade à 2 ou 3 joueurs ! Déjà qu'à 6, on n'a même pas réussi à réaliser la moindre tractation entre joueurs présents sur la même case...

Petite vue des deux dernières cartes d'affaires de la partie : on pourra vendre 4 rouleaux de tissus, 1 barre de métal et 2 sacs d'épices à Wien, ainsi que 1 rouleau de tissu, 2 barres de métal et 1 sac d'épices à Bozen. Mais c'est toujours la même frustration : encore faut-il réussir les bons jets de dés pour s'y rendre et avoir pu acheter les produits en question auparavant avec le bon représentant pour les revendre...

Oui, il y a de la déception dans l'air... On en arrive même à se demander si ce n'est pas le type de jeu où il aurait mieux fallu attendre près de sa maison mère jusqu'à ce que sortent des affaires dans le coin, au lieu de s'épuiser à courir le pays à la recherche d'hypothétiques profits...

Deux symboles de Fugger Welser Medici : deux dés qui vont probablement nous faire cauchemarder la nuit prochaine et une figurine de premier joueur, splendide, à l'image de la qualité global du matériel proposé et de la finesse des mécanismes que laissait entrevoir la règle. Mes camarades ont lancé la critique suprême : "On dirait un proto qui n'a pas été fini de tester". Ils ne parlaient que de la gestion des déplacements, mais bon...

Tandis que certains ne parviennent pas à faire évoluer leur plateau individuel (moi !), d'autres, comme Sylvain, capitalisent à mort !

Lancer de dés en prévision pour Sylvain alors qu'il ne reste plus que 3 affaires à résoudre : 3 ventes.

Les valeurs ennemies dans ce jeu sont le 2, le 3 et le 4. Ensuite, tout dépend de ce que l'on visait comme nombre de cases de déplacement (de 1 à 3) et de son chargement.

Nous attaquons la dernière ligne droite, avec les 3 offres finales et après seulement une année pleine de jeu (on a attaqué en mai de l'année précédente). Une seule Messe par partie, c'est vraiment trop peu pour rendre le jeu un poil plus jubilatoire.

Pour cette avant-avant-dernière vente, Franck est le mieux placé, suivi de Charles et de Vincent. Au sujet de ce dernier, d'ailleurs, il s'en moque un peu car il n'a aucun prot à vendre comme les autres absents et non impliqués, qui n'auraient pour beaucoup rien à y vendre !!!

Une vue finale de la partie, juste après l'ultime vente. On aura eu le mérite de terminer cette très décevante partie, alors que, et c'est révélateur, j'avais même proposé à mes camarades d'abrégernos souffrances !

Bilan synthétique :

On a aimé
- Le principe d'estimation du juste prix,
- La grande empoignade à la Messe annuelle,
- La carte événement qu'il ne fallait pas conserver sous peine d'être dernier dans chaque ville en cas d'égalité jusqu'à la fin de la partie (moyennant finances...),
- Le matériel du jeu, vraiment attractif,

On a moins aimé
- La gestion des déplacements qui oblige à jeter dés sur dés pour au final bouger ses pions d'une case seulement et de ne pas arriver au but dans les temps : infiniment trop poussif,
- L'impression de ne pas jouer au jeu auquel on se destinait,
- Le manque de tension lors des affaires sur les villes : même à 6 joueurs on est soit absent, soit en manque de produits !


Scores de la partie :

Franck (jaune) : 14780 florins
Vincent (bleu) : 5660 florins
Philippe (noir) : 13360 florins
Sylvain (rouge) : 10120 florins
Charles (blanc) : 11620 florins
Ludo le gars (vert) : 9680 florins

à noter qu'au départ chaque joueur avait 9000 florins

Note du jeu (sur cette partie) : 10 / 20

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0
Published by Ludo le gars - dans En direct des parties
commenter cet article

commentaires

llouis 26/11/2007 13:22

Merci pour ce compte-rendu,Par contre, je pense que pour un tel jeu, il peut être dommageable de le tester à beaucoup (lourdeur), non ? 

Ludo le gars 26/11/2007 20:50

Avant d'attaquer la partie j'avais le même avis que toi et je n'étais pas pour essayer le jeu à plus de 4. Mais voilà, les aléas des venues des joueurs ont fait qu'on s'est trouvé à . On y a joué quand même.
Après la partie, finalement, je suis carrément satisfait d'y avoir joué à 6, car vu le jeu il faut qu'il y ait un maximum de pions pour que le jeu soit un tantinet interactif au niveau des joueurs présents sur les villes pour les affaires. A moins de 6, je n'ose pas y penser...
En tout cas, je suis toujours aussi attristé d'avoir été déçu par ce jeu... :-(